Wiki Dead Space
Advertisement

Le Monolithe 3A[1] ou chargement 782[2] ou Monolithe d'Aegis VII est un Monolithe Rouge qui se situait sur Aegis 7 au niveau du Site de fouille[3], et créé vers 2300[4].


Description[]

Ce Monolithe est de couleur noir et rouge, du fait de sa fabrication humaine[5]. Il fait environ 8 mètres de haut pour 3 mètres de large (estimations Dead Space Downfall). Son poids est inconnu. Il est couvert de symboles rouges "unitologues" dont certains sont plus gros et plus apparents que d'autres.

Histoire[]

Spoilers
Cette page contient des spoilers.

En bref[]

Il s'agissait d'un Monolithe test crée par les Colonies Souveraines afin de mieux comprendre ses effets et son origine et surtout de remporter la guerre qu'elles menaient. Ce Monolithe fut le tout premier créé par l'Homme.

Découvert par l'équipe de Jennifer Barrow en 2508, il est extrait de la planète, stocké sur la Colonie avant d'être rapatrié sur le brise-surface Ishimura en 2508. Il causa un grand désastre humain et matériel en détruisant la Colonie et l'Ishimura. Le bilan des pertes humaines s'élève à mille morts pour l'Ishimura[6] et à un nombre inconnu pour la Colonie. Il est détruit par Isaac Clarke sur la Colonie. C'est également ce marqueur qui sera à l'origine de la folie du héros dans le second jeu, et des recherches gouvernementales sur sa personne ainsi que 6 autres patients à vérifier.

Avant Dead Space 1[]

Sa création[]

La date de la création du Monolithe 3A est inconnue, les archives de cette époque sont floues et aucune date précise n'est indiquée nulle part. Il aurait été ainsi créé vers 2300  par les Colonies Souveraines[4].

Monorouge

Le Monolithe Rouge

À l'époque, l'humanité est au bord de l'extinction à cause du manque de ressources sur la Terre, pillées depuis des millénaires. De plus une guerre entre les hommes éclate (sûrement due au manque de ressources). Guerre confrontant les Colonies Souveraines aux "séparatistes", ces derniers remporteront la guerre formant ainsi plus tard le Gouvernement terrestre ou EarthGov[7].

Avant de perdre la guerre, les Colonies Souveraines se penchent sur les recherches de Michael Altman sur le Monolithe Noir. Apparemment le vestige aurait la fonction, s'il était activé de générer une source d'énergie infinie[8], ce qui serait un atout primordial pour gagner la guerre et garantir un avenir plus radieux aux hommes.

Les Colonies Souveraines lancèrent donc leurs derniers efforts dans cet atout en faisant travailler ses plus grands scientifiques sur le Monolithe. Elles finirent par avoir des résultats, une équipe de chercheurs avait la certitude de pouvoir décrypter la séquence génétique du vestige permettant ainsi de le reproduire. Les Colonies décidèrent de financer leurs expérimentations, attendant avec impatience le résultat. Mais quelque chose les embarrassaient, entre la découverte du Monolithe et le résultat des recherches, il s'était passé un siècle[8], or entre temps, une religion, l'Unitologie , était née autour du culte du Monolithe et d'Altman leur prophète et martyr[9]. Les Colonies décidèrent ainsi que les expérimentations devraient se faire à l'abri des regards des Unitologues et des "séparatistes". Heureusement pour les Colonies, leurs rangs ne comptaient pas d'Unitologues (ou très peu), car la religion n'était pas si courante qu'à l'époque d'Isaac[10].

Les Colonies envoyèrent donc à travers le cosmos trois expéditions sur des planètes éloignées, afin de créer sur chacune un Monolithe Rouge : Aspera, une planète du système Proxima Centauri et enfin Aegis VII[4].

Une équipe de recherche fut donc envoyée sur Aegis VII , une planète sans vie, loin de tout. L'équipe scientifique semblait dirigée par un docteur Eando Dukaj qui livrait ainsi les rapports au Colonies par le biais du général Ambrose Caiden[5]. Caiden était le général qui supervisait tout le projet de réplication de l'époque[11].

Dukaj, sur Aegis VII, se plaint de la difficulté à travailler sur la planète : les conditions climatiques ne sont pas favorables et ils manquent cruellement de moyens. Les Colonies ne tardèrent pas à investir plus pour leur donner tous les moyens nécessaires, ils affirmaient être tout proche du but.

Assez rapidement, les scientifiques parvinrent à décrypter avec succès la séquence génétique. N'ayant pas les mêmes matériaux, lorsqu'ils fabriquèrent le Monolithe, ce dernier arborait ainsi une couleur rouge, ils le nommèrent ainsi le Monolithe Rouge. Bien qu'il soit esthétiquement différent, le fonctionnement interne fut répliqué avec succès et le Monolithe était ainsi fonctionnel. Ils l'activèrent et notèrent qu'il produisait une séquence rythmique extrêmement complexe passant des ondes sonores, aux ondes électromagnétiques et même cérébrales et que cela brouillait ainsi tous les appareils de communication.

Les scientifiques se penchèrent donc sur le signal et remarquèrent qu'il conduisait quelque part, mais ne parvinrent pas à trouver où. Les deux autres expéditions visant à répliquer le Monolithe réussirent aussi de leurs côtés et les scientifiques trouvèrent les mêmes résultats. Ils demandèrent alors aux Colonies d'envoyer un satellite afin de trianguler le signal émis par les trois marqueurs. Ils envoyèrent donc le satellite Ptolémée qui localisa ainsi la source : Tau Volantis[12].

Continuant leurs recherches, les scientifiques suivirent les instructions génétiques du Monolithe, créant ainsi une forme de vie microbienne : le virus nécromorphe . Hélas le virus était inerte et ne leur donnait aucun résultat. L'un des chercheurs, le docteur Clifton, souilla par mégarde l'échantillon avec des cellules de peau morte. Le virus se réveilla instantanément, se reproduit et évolua très vite. Ils constatèrent plus tard que l'artefact générait un champ magnétique qui provoquait l'inertie de ce virus à une certaine distance[5].

Quelques temps plus tard des chercheurs finirent par mourir[13] (il n'est pas mentionné comment, mais on peut supposer que c'est en se suicidant ou en s'entretuant), ils furent tous mis en quarantaine et ne tardèrent pas à se transformer. Ils furent ainsi étudiés.

Les jours suivants, les chercheurs se plaignent de maux de tête et d'insomnie (symptômes récurrents de l'affection au Monolithe). Le dernier rapport envoyé par Dukaj explique que la corruption se répand partout dans le complexe et que les nécromorphes se déplacent librement.

Le général Ambrose Caiden, voyant la situation dégénérer, aussi bien sur Aegis VII, que sur Aspera, Proxima Centauri ou encore Tau Volantis, comprends que ces recherches sont trop dangereuses et peuvent avoir de très graves conséquences comme l'extinction rapide de l'humanité, décide d'appliquer sur tous ces systèmes un scénario de type cinq[7]. Cela consiste en bref à dissimuler le plus efficacement possible les Monolithes (dont le Monolithe Noir), exécuter toutes les personnes impliquées dans le programme (afin d'éviter toute contamination, ainsi que la connaissance du projet, afin que celui-ci ne soit pas reproduit), démanteler toutes les installations impliquées, détruire toutes les recherches et archives[14] et enfin, interdire l'accès à ces planètes.

Ces recherches achevèrent en partie les Colonies Souveraines, qui avaient concentrées leurs derniers effort dans ce vain espoir. Elle firent tout pour que le futur Gouvernement ne soit pas au courant de ces expériences, afin de sauvegarder l'humanité.

La planète fut laissé ainsi à l'abandon, néanmoins le système fut restreint et régulièrement, le Gouvernement envoya des vaisseaux de combat faire des rondes dans le secteur.

L'arrivée des colons[]

Découverte monolithe 3a

Découverte du Monolithe 3A par l'équipe de Jen Barrow

En 2505, la CEC exécuta une mission de forage illégale sur Aegis VII , dans le but secret (en accord avec l'Église d'Unitologie) de dénicher le fameux artefact[15]. Durant deux ans et demi les équipes travaillèrent[16], préparant le terrain pour l'Ishimura ainsi que la Colonie . Une géologue, Jennifer Barrow fut envoyée en repérage sur la planète en 2508 afin de trouver de nouvelles zones à forer. Elle tomba alors par hasard avec son équipe sur le Monolithe 3A[17]. Très vite la nouvelle se fit savoir sur toute la Colonie[18].

Assez rapidement, des colons, principalement ceux travaillant à proximité du vestige furent atteints des troubles récurrent : insomnies, maux de tête, hallucinations[19]. Au début il y eu des tensions, des violences, deux meurtres[20], puis la situation dégénéra lorsqu'un groupe d'une cinquantaine d'unitologues se donnèrent ensemble la mort[21][22][23]. Au même moment, l'équipe chargée d'acheminée le Monolithe sur la Colonie est en proie à une folie similaire : les employés se suicident ou se tuent entre eux[24].

Deux colons, Tom Sciarello , un médecin et Abraham Neumann , un agent de sécurité se doutaient que le Monolithe était la cause du mal qui planait sur la Colonie[25], bien que leur hiérarchie leur affirmait le contraire et leur interdisait en plus d'examiner ou d'enquêter sur l'artefact[26].

Le Monolithe fut quelques jours plus tard rapatrié sur l'USG Ishimura afin d'être étudié par le docteur Kyne[27], un scientifique unitologue, mais aussi un monolithologue de renom.

Alissa monolithe

Monolithe à bord de l'Ishimura

Une brillante agent de sécurité de la Colonie, Marla Janssen analysa le maximum d'information à sa disposition à propos du Monolithe, relevant aussi un maximum de paroles de Natalia Deshyanov[28] (une employée très affectée par le Monolithe ayant tuée un collègue et ayant à ce moment là des tendances suicidaires). Elle finit par regrouper ses recherches et compris que le Monolithe permettait de réanimer les tissus mort et de répandre le virus nécromorphe[29]. Elle découvrit hélas cela le jour de l'invasion de la Colonie où elle périt[30]. En effet, depuis le vaisseau en orbite géostationnaire, le vestige continuait de faire effet.

C'est lorsque la Colonie fut perdue que la situation commença à dégénérer à bord du vaisseau. Il y eu au début quelques attroupements d'unitologues dans la cale où était stockée le Monolithe[31], puis l'invasion se répandit très rapidement. En quelques heures, la quasi-totalité de l'équipage avait périt.

Le docteur Kyne, toujours en vie, continuait ses recherches pour trouver un moyen d'arrêter le vestige qui constituait une menace pouvant s'étendre, il le savait, jusqu'à l'humanité toute entière[32].

Dans Dead Space 1[]

Comme un signal de détresse avait été émis par l'Ishimura , une équipe de sauvetage fut rapidement envoyée sur place[33], avec comme ingénieur Isaac Clarke . Isaac fit bien vite connaissance avec les nécromorphes lui et son équipe commençaient à comprendre le lien entre le Monolithe et le cauchemar qu'ils vivaient. Par ailleurs, le Monolithe joue avec Isaac, lui montrant des hallucinations de sa fiancée Nicole Brennan , dont il ignore encore à ce moment là le décès.

Kyne finit par contacter Isaac, lui expliquant qu'il fallait remettre le Monolithe sur la planète pour le désactiver et stopper tout cela. Isaac et Kendra Daniels décident de faire confiance au docteur et de l'aider. Isaac parvient ainsi à réparer une navette et retrouver le Monolithe. Il charge le Monolithe dans la navette lorsque soudain, Kendra le trahit, assassinant le docteur Kyne[34]. Isaac parvient à rappeler la navette et Daniels s'enfuit dans une capsule de sauvetage vers la planète.

Isaac se rend ainsi sur la planète avec l'artefact et le repose sur son socle, c'est alors que ce dernier émet un signal encore plus puissant, désactivant tous les systèmes de la Colonie dont les points d'accroches permettant de soutenir le morceau de croûte terrestre le surplombant. La Reine Mère se réveille alors, après avoir tué Kendra, elle se lance dans une lutte épique contre Isaac. Clarke terrasse le mastodonte et s'enfuit à temps. Le fragment de plusieurs milliards de tonnes s'écrase alors sur la planète, réduisant ainsi en poussière le Monolithe ainsi que tous les nécromorphes. Avec la destruction de l'artefact, les nécromorphes de l'Ishimura disparaissent eux aussi en même temps.[35]

Dans Dead Space Aftermath[]

Obannonaegis

Aegis VII lors de l'arrivée de l'O'Bannon

Un an plus tard, la CEC a encore espoir de retrouver une trace du marqueur. L'USG O'Bannon , un vaisseau de recherche est donc dépêché pour trouver un ou plusieurs fragments du Monolithe.

À cause de l'instabilité de la planète (au bord de l'explosion), la plupart du personnel envoyé en expédition sur Aegis VII périt. Néanmoins, Nickolas Kuttner parvient à ramener un fragment du Monolithe avec son équipe.

Nolan Stross , le scientifique en chef du vaisseau décide de l'étudier. Sa curiosité le pousse à mettre le Monolithe à proximité d'un cadavre, créant ainsi le premier nécromorphe de l'O'Bannon.

En peu de temps la quasi totalité de l'équipage succombe. Les quatre derniers survivants, Nolan Stross , Isabel Cho , Alejandro Borges et Nickolas Kuttner parviennent à détruire le fragment en le précipitant dans le cœur du réacteur du vaisseau.

Il ne reste alors plus rien du Monolithe 3A, les autres potentiels fragments ayant été pulvérisés lors de l'explosion d'Aegis VII.[36]

Conséquences[]

Monolithe isaac

Monolithe Site 12

Isaac Clarke , Nolan Stross et quelques autres personnes rentrées en contact avec le Monolithe (dont peut-être Isabel Cho ) sont capturés par le Gouvernement en 2509, torturés sur la Méduse et analysés[37]. Grâce aux codes inscrit par le Monolithe dans leurs cerveaux, le Gouvernement compte bien répliquer de nouveau des Monolithes, il s'agit du Projet Télomère[38].

En 2511 ils achèvent ainsi le Monolithe Site 12 , fruit du Projet Télomère, donc d'Isaac et de Stross et donc finalement du Monolithe 3A (lui-même fruit des recherches effectuées sur le Monolithe Noir).

Finalement, le Gouvernement venait de commencer à reproduire la même erreur que les Colonies Souveraines , ces dernières qui avaient tout fait pour que cela ne se reproduise pas.

Effets[]

Ce monolithe comme tous les monolithes produit des ondes psychosomatiques très puissantes capables d'altérer le fonctionnement cérébral des humains et de tout autre animal biologique. Bien que ce sois possible, ce monolithe ne produit pas d'ondes électro-magnétiques au cours des événements d'Aegis 7[39].

Notes[]

  • La taille de ce Monolithe est similaire dans Dead Space 1 et Dead Space Extraction, où il semble faire environ entre 5m et 6m de haut, mais dans Dead Space Downfall et Dead Space Comics, il semble faire le double de sa taille originale.

Galerie[]

Sources[]

  1. Log écrit Ordres : Dead Space 1, épisode 9
  2. Voix automatique de la zone de chargement lors de la livraison du marqueur, Dead Space 1, épisode 11
  3. Dead Space Downfall et Dead Space Comic
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Logs écrits Artefact F.A.C.S. 17 et Dernier contact : Dead Space 3, épisode 14
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Log écrit Le Monolithe Rouge : Dead Space 1, épisode 12
  6. Dead Space 1, chapitre 1 Nouveaux venus, propos de Kendra Daniels
  7. 7,0 et 7,1 Log écrit Dernier contact : Dead Space 3, épisode 14
  8. 8,0 et 8,1 Briefing enregistré d'Earl Serrano à bord du CMS Roanoke, Dead Space 3, épisode 3
  9. Log écrit Article sur l'Unitologie : Dead Space 1, épisode 10
  10. Dead Space 3 : à aucun moment, les colons ne déclarent de paroles liées à l'Unitologie ou utilisent son vocabulaire
  11. Logs écrits Le Monolithe Rouge : Dead Space 1, épisode 12 et Dernier contact : Dead Space 3, épisode 14
  12. Log écrit Artefact F.A.C.S. 17 : Dead Space 3, épisode 14
  13. Log écrit Étude mutation : Dead Space 1, épisode 12
  14. Log écrit Premier contact : Dead Space 3, épisode 14
  15. Log audio Rapport du Capitaine : Dead Space 1, épisode 10
  16. Discussion à propos du Monolithe entre Abraham Neumann et le commandant James : Dead Space Comic Issue 1
  17. Prologue Dead Space Downfall et Dead Space Comic Issue 1
  18. Dead Space Comic Issue 1
  19. Symptômes contractés par Brant Harris et Natalia Deshyanov dans Dead Space Comic
  20. Brant Harris assassine Katie Evans Dead Space Comic Issue 1 et Natalia Deshyanov abat l'ingénieur Carver Dead Space Comic Issue 2
  21. Suicide collectif Place de l'Union dans Dead Space Comic Issue 3
  22. Propos de Lexine à Sam Caldwell, Dead Space Extraction épisode 1
  23. Propos de McNeill à Weller au début de l'épisode 2 de Dead Space Extraction
  24. Dead Space Extraction, épisode 1
  25. Excursion hors de la Colonie de Neumann et Sciarello, Dead Space Comic Issue 2
  26. Entrevue entre Tom Sciarello et Hanford Carthusia, Dead Space Comic Issue 2
  27. Log écrit Aperçu Monolithe : Dead Space 1, épisode 2
  28. Abraham Neumann conduit Jansen dans la chambre de Deshyanov pour étudier ses écrits, Dead Space Comic Issue 4
  29. Conversation entre Marla et Abraham au Q.G. de la P-SEC après le carnage, Dead Space Comic Issue 4
  30. Dead Space Comic Issue 6
  31. Dead Space Downfall
  32. Entrevue entre Isaac et Kyne, Dead Space 1, épisode 10
  33. Fin de Dead Space Downfall et Dead Space 1, épisode 1
  34. Dead Space 1, épisode 11
  35. Dead Space 1, épisode 12
  36. Dead Space Aftermath
  37. Dead Space 2, épisode 1
  38. Dead Space 2
  39. Voir Dead Space Downfall, Dead Space 1, Dead Space Aftermath, Dead Space Comics
  • Dead Space Downfall, [début du film]
  • Dead Space 1, chapitres 1 et 10
  • Dead Space Aftermath
  • Dead Space Comics
  • Dead Space 2
  • Dead Space 3 : logs dernier contact et artefact FACS 17 (Chap. 14)
Advertisement